Les conseils remote de Shine

par Noémie El-Baz

Interview de Mathilde Callède, VP People & Culture

Le remote chez Shine

Comment est-ce que le remote a évolué chez Shine ?

Nous pratiquions déjà le remote avant la crise Covid-19. Nous avions même déjà mis en place une politique de télétravail. L’ensemble de nos collaborateurs étaient autorisés à télétravailler partout où ils le voulaient, quand ils le voulaient. Nous avions notamment installé un petit chatbot sur Slack qui demande tous les matins à chaque collaborateur “d’où travailles-tu ce matin ?”. Chaque réponse est ensuite ajoutée sur une boucle afin que tout le monde sache où chaque membre de l’équipe est localisé. Nous avons volontairement essayé de ne pas mettre de contraintes sur le télétravail – c’était réellement important pour nous de ne pas demander aux collaborateurs de se justifier systématiquement. Nous souhaitions qu’ils se sentent libres de travailler dans les endroits où ils étaient le plus à l’aise. L’enjeu était de responsabiliser chacun d’entre eux, et de miser sur la confiance mutuelle.

Les bonnes pratiques

Quels conseils donneriez-vous à d’autres entreprises pour bien vivre le télétravail et pouvoir au mieux transférer sa culture d’entreprise à distance ?

Identifier les bons outils

La transition imposée du full-remote en mars de l’année dernière s’est tout de même bien passée, car nous avions déjà les bons outils de communication en place. Cela nous a permis de transitionner sereinement vers un nouveau mode de travail et surtout, de garder le lien entre collaborateurs. Nous utilisons par exemple Zoom pour la visioconférence, Slack pour la messagerie interne ou encore Notion pour centraliser l’information et les documents. 

Il ne faut aussi surtout pas sous-estimer le matériel physique tels que les ordinateurs portables, les micros. C’est essentiel pour travailler dans des conditions optimales, à distance.

Multiplier les points de contact

Je pense que nous n’avons pas encore mesuré l’amplitude de ce que l’on perd en termes de communication en full-remote. C’est pour cela que nous avons mis en place des points de contact supplémentaires pour pallier à l’isolement. On préconise ainsi de mixer les moments formels (en multipliant les réunions entre les managers et leurs équipes) et les moments informels (cafés, jeux à distance…). Les deux sont tout aussi importants et permettent de renforcer les liens individuels, et d’équipe.

Chez Shine, on est très partisan de la visio pour garder le contact et se voir. Et du micro aussi !

Nous faisons toutes nos réunions hebdomadaires à micros ouverts, du coup quand quelqu’un fait une blague il/elle ne se prend pas un mur de silence 🙂 Un petit détail comme ouvrir son micro peut paraître anodin, mais c’est super important pour ne perdre aucune communication de l’équipe et pour se rapprocher au maximum de ce que l’on avait avant.

Innover

L’idée n’est pas d’annuler les événements, mais de les repenser ! Que ce soit les team buildings, les séminaires et toutes les rencontres que l’on faisait en présentiel – tout peut être remodelé en version digitale.

On a récemment organisé un séminaire en ligne d’une journée, de 8h à 20h ! C’était intense, mais incroyable ! Les collaborateurs ont enchaîné escape game, cours de cuisine, dégustation de vins avec des kits reçus chez nous… 100% en ligne ! Les retours ont été bluffants, que du positif !

Nous avons eu la chance de bosser avec une super agence qui a tout mis en place, je conseille d’ailleurs fortement de bien s’entourer pour pouvoir réfléchir à des nouvelles façons de faire et d’innover.

Je pense qu’il est aussi important d’échanger régulièrement avec son réseau. Je m’entretiens avec les RH d’autres entreprises et startups pour me tenir au courant de ce qu’elles mettent en place, les dernières tendances, idées d’animation et de team buildings etc. Il est important d’ajouter un peu de rythme au télétravail, surtout dans le contexte actuel où il est plus difficile de sortir et de se changer les idées !

Prioriser le bien-être des collaborateurs

Nous conseillons de ne pas forcer les collaborateurs à participer aux animations, que ce soit les jeux le soir ou les cafés informels. Il ne faut pas oublier que le remote nous est aujourd’hui imposé et donc nous ne vivons pas un contexte de télétravail ‘normal’. Beaucoup d’incertitudes règnent encore, il faut être vigilant et se soutenir mutuellement autant que possible. Chaque personne traverse cette situation à sa manière et il faut donc plutôt être dans la proposition que dans la force.

En tant qu’employeur, nous sommes responsables de nous assurer de la sécurité et de la santé de chaque collaborateur. Ce n’est pas parce qu’ils travaillent de chez eux que nous n’avons pas à prendre soin d’eux et nous occuper d’eux, au contraire.

C’est pour cela que nous avons décidé d’allouer un budget pour le confort en télétravail à chacun de nos collaborateurs, en leur proposant Fleex. C’était une volonté de Shine d’accompagner chacun d’entre eux dans cette transition, qui plus est forcée, sous tous les angles possibles.

Le futur du remote

Quelle est votre vision du bureau de demain ?

On a passé un point de bascule. Tout ne va pas revenir comme avant et c’est pour le mieux.

Le gros challenge de demain va être de concilier le remote et le présentiel.

Certaines personnes vont continuer de travailler en remote alors que d’autres retourneront au bureau. Il va falloir faire attention à inclure tout le monde de la même manière et maintenir de l’équité et de la transparence. Nous ne voulons surtout pas qu’il se forme des écarts entre ceux qui sont en remote et ceux qui viennent au bureau. Nous n’avons pas encore toutes les réponses à comment gérer ce modèle hybride mais on y réfléchit ! Ce qui est sûr c’est que cela va devenir le grand sujet des années à venir.

Vous souhaitez rester au courant des dernières actualités de l’univers remote ?
Recevez tous nos articles originaux et un concentré des meilleures ressources pour mieux travailler à distance, en vous inscrivant à la newsletter Fleex !


À propos de Mathilde Callède

VP People & Culture, Shine


Au sein de Shine, Mathilde chapeaute une équipe de 3 personnes chargées de la gestion des ressources humaines. De la mise en place de nouveaux processus (passage au full remote, télétravail à temps partiel, mise en place d’un second congé parent…), aux problématiques RSE, en passant par l’animation de la vie des bureaux, la formation, le recrutement,… L’équipe People & Culture gère l’ensemble des sujets touchant au quotidien des collaborateurs.

Posts liés

Laisser un commentaire